AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Puisqu'il le faut... [ Libre ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aki Shinobe
Petit(e) timide
avatar

Féminin Nombre de messages : 44
Niveau RP : ^-^ Secret!
Votre esclave/maître : Aurais-tu le courage de venir me faire devenir soumise ?
Sexualité (rp) : L'ignore... pour l'instant...
Date d'inscription : 18/06/2008

Carte d'Identité
Age: [ 17 ans ]
Chambre n°: 1 ... I'm the best XD
Votre âme soeur: ça existe ce genre de bestiole? Je veux en adopter un alors XD.

MessageSujet: Puisqu'il le faut... [ Libre ]   Mer 18 Juin - 16:02

{ Mère } - « Alors c’était donc vrai, je suis étonnée que tu y ailles. A mais si je sais ce qui te motive, encore nous déshonorer. Décidément tu n’es bonne qu’à ça… »

{ Aki } – « Ouais casse toi, tu me saoules royal là ! »


Elle regardait encore une fois sa mère, comme si elle était une étrangère. C’est ce qu’elles étaient devenue l’une pour l’autre de toutes manières. Aki s’en était rendu compte petit à petit mais n’avait pas cherché à renouer les liens familiaux. Après tout à quoi bon faire ça ? Elle n’avait pas envie de reprendre le restaurant et être traité de moins que rien toute sa vie n’était pas son objectif. Pourtant elle savait qu’elle n’avait pas le droit de dire non, elle succèderait et elle devra devenir une fille bien rangé. Un jour son père se ramènera avec un jeune homme, et elle l’épousera de la même manière que son père à épouser sa mère à cause de ses grands parents. Sa vie était déjà tracée, alors pourquoi perdre son temps ? Elle n’avait pas envie de réfléchir à ce pourquoi beaucoup stressé, c'est-à-dire l’avenir. C’était comme ces gens, qu’ils soient talentueux ou non qu’est-ce que cela changerait à leurs vie ? Ils finiront sûrement par avoir leur quart d’heure de célébrité, et après ?

Elle soupira en marchant son sac à dos sur une épaule. Elle n’avait pas envie d’arriver à l’heure comme tous les élèves. Elle n’était pas pressée de venir à Kirei elle, elle n’avait de toutes manières rien à y faire. Elle allait s’asseoir dans les cours dit « normaux », et ensuite elle partirait dans sa chambre évitant les autres, évitant ces gens passionnée qu’elle n’avait pas envie de rencontrer. A moins que des sportifs l’accostent, mais son seul plaisir sera de tenter de les faire se soumettre. Tout ce qu’elle voudra mettre le bazar dans cet endroit. Enfin, elle ne sera pas la seule. D’autres de Yomi ont été transférés à son plus grand bonheur dans cet établissement. Faire en sorte qu’ils comprennent pourquoi personne n’a voulu des lycéens les plus rejeté du Japon. Mais c’était normal qu’ils montre l’exemple en les acceptant, alors qu’ils doivent avoir conscience qu’ils vont être rejeté par ces sois disant « génies ».

En tous cas c’est ce que ce disait la jeune fille en arrivant devant la grille. Elle allait une fois de plus être mise à l’écart, elle est son maquillage bizarre, elle avait au coin de l’œil le dessin de l’aile d’un papillon en décomposition et sur ses lèvres trônait une couleur marron cendrée. Des paillettes dans les cheveux coiffés étrangement pour ajouter un contraste. Elle aimait jouer dessus, comme si c’était tout à fait naturel. C’était d’ailleurs pour ça qu’elle était habillée étrangement encore une fois. Elle regardait en l’air c’était tout, elle n’avait pas de valise pour la simple raison qu’elle avait déjà tout fait envoyé. C’était courant de faire des choses comme ça ici. Elle souriait un peu, son air était moqueur évidemment à voir tous ces enfant qui voulaient devenir des « stars ». Vraiment elle trouvait ça pitoyable. Elle se posa alors dans la hall, assise sur une marche en regardant encore voir si quelqu’un de son bahut n’arrivait pas. Evidemment ce serait trop beau. Elle soupira encore espérant que quelqu’un lui indique le chemin sans rien dire, mais ce serait étonnant vu comment ils avaient l’air pas super ravi de la voir arriver. Elle murmura alors entre ses dents.


{ Aki } - « Ya vraiment personne dans ce coin de starlette qui se bougerait un peu ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isao Fukuradâ
Petit(e) timide
avatar

Masculin Nombre de messages : 14
Niveau RP : Bon. Peut augmenter ou baisser selon l'autre joueur.
Sexualité (rp) : Hétérosexuel ; peut passer de l'autre bord.
Date d'inscription : 18/06/2008

Carte d'Identité
Age:
Chambre n°:
Votre âme soeur:

MessageSujet: Re: Puisqu'il le faut... [ Libre ]   Ven 20 Juin - 15:08

"Dégage..."

Io, une clope allumée entre ses lèvres et les mains dans les poches, se tenait deux marches plus haut. Son visage impassible était caché sous d'énormes lunettes bleues. Ses fines mèches décolorées s'élançaient au rythme de ses pas. Un chapeau étrange, comme ceux que portent les gentlemans dans les vieilles séries, reposait nonchalament sur sa tête. Il portait un jeans baggy ainsi qu'un pull qui tombait avec décontraction sur ses avant-bras et jusqu'à ses genoux. Nombres de bijoux ornaient son cou comme à l'ordinaire.

C'était le premier jour sa seconde année dans l'établissement, mais ça n'avait pas d'importance. Il séchait une fois de plus. C'était l'heure du cours de cuisine et ça ne l'intéressait pas. L'adolescent allait encore traîner dehors, peut être à la machine à sou. Ou alors passer des heures à chevaucher sa grosse moto adorée. Il roulait illégalement dessus, puisqu'il n'avait aucun permis, et en plus il l'avait customisée afin de pouvoir rouler à une vitesse illimitée. Isao s'en foutait, il adorait sentir la vitesse sur son visage. Mais voilà que cette petite conne lui barrait le chemin en s'asseyant sur les marches.

Tout en expirant la fumée blanche de sa cigarette, le garçon répéta sa phrase, puisque l'autre conne semblait ne pas avoir bien compris. Peut être l'interrompait-il. Il s'en fichait ; cette nana ne l'intéressait pas. Vivement qu'elle se casse des marches pour qu'il puisse quitter ce lieu d'ennui. Il en avait marre d'être ici. La porte face à lui l'appelait, lui criait "rejoins moi, rejoins moi vite, passe le pas et fuis cet endroit désespérant"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aki Shinobe
Petit(e) timide
avatar

Féminin Nombre de messages : 44
Niveau RP : ^-^ Secret!
Votre esclave/maître : Aurais-tu le courage de venir me faire devenir soumise ?
Sexualité (rp) : L'ignore... pour l'instant...
Date d'inscription : 18/06/2008

Carte d'Identité
Age: [ 17 ans ]
Chambre n°: 1 ... I'm the best XD
Votre âme soeur: ça existe ce genre de bestiole? Je veux en adopter un alors XD.

MessageSujet: Re: Puisqu'il le faut... [ Libre ]   Ven 20 Juin - 15:34

En entendant cela, Aki eut un léger sourire. Ce n’était sûrement pas un petit monsieur perfection qui parlait comme ça. Elle allait pouvoir se distraire. Mais bon, avant tout elle tourna la tête pour voir à quoi ressemblait le jeune homme qui lui avait parlé ainsi. Une fois qu’elle avait vu une parti de son visage elle retourna la tête, non finalement il n’était pas intéressant. Juste bon à divertir comme les petits singe qu’on regarde pour qu’ils nous fassent rire. Même si du côté d’Aki ils n’avaient jamais réussi à lui faire tirer le moindre sourire. Elle bailla alors avant de dire avec une voix indifférente à ce jeune homme.

« J’obéis pas au gamin de primaire ! »


Elle s’étira un peu toujours sans se lever. Quoi qu’il fasse, elle n’était que sur les premières marches et par conséquent ne risquait pas de tomber réellement pouvant facilement se rattraper avec ses pieds. Elle n’avait pas l’intention de bouger et cela se vit quand elle sortit son baladeur. Elle le mit donc sur ses oreilles ne sachant comment allait réagir le mini-pucien. En fait, elle n’avait aucune idée s’il était réellement petit mais c’était plus amusant de faire voir que ce n’était qu’un morveux. Elle était vraiment du genre à vouloir embêter tout le monde. Et ce gars qui fumait la fit finalement de nouveau sourire. Il lui donnait envie de fumer un peu mais elle ne ferait rien. Elle n’avait pas envie de se tuer les poumons, mais ça donne envie c’est vrai.

Elle alluma enfin son baladeur en prenant encore un peu plus de place sur cet escalier. Elle empêchait le jeune homme de passer, mais aussi les autres de monter. Ils commençaient à râler, tous les uns après les autres. Mais finalement ils partaient prendre un autre escalier en voyant qu’elle ne bouger pas. Mais qu’en sera-t-il du gamin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isao Fukuradâ
Petit(e) timide
avatar

Masculin Nombre de messages : 14
Niveau RP : Bon. Peut augmenter ou baisser selon l'autre joueur.
Sexualité (rp) : Hétérosexuel ; peut passer de l'autre bord.
Date d'inscription : 18/06/2008

Carte d'Identité
Age:
Chambre n°:
Votre âme soeur:

MessageSujet: Re: Puisqu'il le faut... [ Libre ]   Ven 20 Juin - 15:45

(Si ce que j'écris te dérange, je changerai... Mais je pense que rien ne vaut une petite baston pour apprendre à se connaitre... Ensuite, si tu te bats bien, tu pourras me rejoindre pour créer mon empire...)


Sans hésiter, Io écrasa violemment son pied dans le dos de cette connasse, coup qui était suffisament fort pour la faire basculer en avant, vers le sol. Il expira ensuite sa cigarette et sauta au bas du petit escalier d'un geste souple. Son chapeau tomba de sa tête. L'éphèbe se baissa pour le ramasser et, tout en se relevant, tira une bouffée de cigarette. Io avait envie de coca... Mais il réprima ses envies de partir, il trouvait plus amusant de contempler les vains agissements de la petite asiatique, qui faisait une tête de moins que lui. Et puis, après tout, ne l'avait-elle pas défié ? Isao retira ses lunettes, dévoilant son visage sublime. Il espérait qu'elle fasse quelque chose d'amusant. Tentera t-elle de se défendre s'il la provoquait ?

Brusquement et avec violence, Isao l'attrapa par le col et plaqua son corps frèle contre un mur de gré rose à proximité. Elle eut beau s'agiter, se débattre, Isao ne la lâcha pas. Il respira son souffle échauffé et sourit. Vue de plus près, elle était assez craquante...


"Comment tu t'appelles, gamine ?"

Si elle s'apprêtait à répondre, Isao n'y prit pas attention. Il expira un long et étourdissant souffle vaporeux de cigarette sur le visage de sa camarade de cours. Un sourire amusé étirait peu à peu ses lèvres désirables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aki Shinobe
Petit(e) timide
avatar

Féminin Nombre de messages : 44
Niveau RP : ^-^ Secret!
Votre esclave/maître : Aurais-tu le courage de venir me faire devenir soumise ?
Sexualité (rp) : L'ignore... pour l'instant...
Date d'inscription : 18/06/2008

Carte d'Identité
Age: [ 17 ans ]
Chambre n°: 1 ... I'm the best XD
Votre âme soeur: ça existe ce genre de bestiole? Je veux en adopter un alors XD.

MessageSujet: Re: Puisqu'il le faut... [ Libre ]   Ven 20 Juin - 16:19

( Pas de blème, ça me dérange pas du tout tout ça. )

Aki était reparti dans son petit monde, cet univers où elle écoutait de la musique. Mais elle fut perturbée par un coup de pied dans le dos. Elle ne tomba pas, mais son corps fut projeté en avant. Elle soupira en serrant le poing et enleva rapidement son baladeur qu’elle jeta pile au bon moment sur son sac. Au moins, elle avait bien compris une chose, il allait se venger qu’elle est jouer la carte de la provocation. Mais ce n’était pas comme si cela la gênait. Si jamais elle perdait, elle cherchera à l’affronter de nouveau pour le battre, et si elle gagnait elle aurait la satisfaction d’avoir réussit. Elle se fit tout de même plaquer contre le mur, elle chercha les mouvements possibles et sembla se débattre. Jusqu’à ce que le gamin face une chose qu’elle détestait, c'est-à-dire qu’on lui souffle de la fumée sur le visage. Elle n’appréciait pas ce genre de comportement et cela se vit tout de suite par la réaction. Elle plaça rapidement sa main le long de son corps pour ensuite avec deux doigts frapper juste au dessus de l’estomac. Elle le regarda alors en profitant de sa faiblesse pour s’échapper de ce mur.

« Comme si j’allais le dire à un microbe ! »


Elle le regarda avec un léger sourire se demandant bien quel serait le prochain coup. Après tout, la petite bagarre avait commencé, et même si un surveillant risquait de les arrêter, elle savait qu’elle allait voir jusqu’où il irait. Mais elle ne niait pas qu’il avait de la force. Elle n’avait encore jamais senti quelqu’un faire ça aussi facilement avec elle. Et peut-être que son orgueil en pris un coup. Mais bon, elle ne comptait pas dire qui il était même si ce jeune homme savait se battre.

« Et toi ? Tu es ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Puisqu'il le faut... [ Libre ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Puisqu'il le faut... [ Libre ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La sagesse est un vilain Défaut [LIBRE]
» La curiosité est un vilain défaut [ Libre ]
» Je suis libre, libre comme l'air. Ou presque, puisqu'un un petit bout de toi me reste. (Joos)
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kirei School :: ¤] Kirei School - Bâtiment A [¤ :: Le hall d'entrée-
Sauter vers: