AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Contes de la Vallée

Aller en bas 
AuteurMessage
Rekka Yamayuri
Leader : Chant
avatar

Féminin Nombre de messages : 118
Age : 31
Niveau RP : 10 à 40 Lignes
Votre esclave/maître : Maître de Shigure
Sexualité (rp) : Bisexuelle
Date d'inscription : 18/06/2008

Carte d'Identité
Age: 17 ans 9 mois
Chambre n°: Cinq
Votre âme soeur: Aucun

MessageSujet: Les Contes de la Vallée   Ven 20 Juin - 2:58


Basé sur les vampires du 15ême siècle en Transylvanie!
Histoire Contextuel

Les premières vies qui se déplacèrent dans ces vallées damnées, étaient quelques néandertaliens qui s'arrêtaient par là, s'abreuver, se nourrir et se reposer... Cette vallée regorgeait de toutes sortes de ressources propices au commerce. T'elle que beaucoup de troupeau de gibier qui passent par là, une rivière d'eau de source, propre et propice à la consommation humaine. Sinon, il existe une grotte naturelle juste au Nord du lac. Dans cette grotte, on y retrouve principalement de l'or. Sinon, la vallée en question est très boisée, étant donné qu'elle n'eut aucune vie sédentaire avant le 15ème siècle.

Au moyen âge, cette vallée était toujours évitée, car on disait qu'elle était maudite, et qu'il y avait une force spirituelle qui veillait sur les ressources nombreuses de l'endroit. Les rois de l’époque avaient consciences de l'existence de l'endroit, mais rien de plus. Parfois ils se faisaient proposer des excursions dans ses territoires reculés, derrières cette grande forêt d’Anthenael, mais chaque fois, les rois disaient ne pas connaître l’endroit, et qu’il y avait probablement un gardien en pierre, de là le nom de la forêt « Anthenael ».

Ce ne fut qu’en 1445 qu’une excursion de chasseur, poursuivant un troupeau de gibier, des cerfs, s’étaient rendu par là. Dans leurs histoires ont dit que devant eux ils avaient affaires à sans doute le plus bel endroit naturel de toute leur vie. Des ressources partout, des troupeaux vivant en harmonie, s’arrêtant à la grande rivière pour en savourer le contenue, et se nourrir sur la grande clairière, au centre boisées. On dit que cet endroit serait propice aisément pour y construire quelque chose… Les aventuriers revinrent, le sourire aux lèvres, les chariots pleins de gibier. Ils parlèrent en détail de leur expérience au roi, ce qui attira son attention. Alors Louis XVI décida donc qu’il serait bien de retourner explorer, au cas où on y trouverait de l’or, ou autre richesse, en plus du gibier et de l’eau de source. Alors ils partirent, vingt hommes fiers et fort, prêt à s’enrichirent et vivre heureux le restant de leur vie. Dans cette excursion, il y avait avec eux un homme qui se démarquait des autres, un comte. Il se faisait nommé Sire Einherjar Van Sylveguarde À l’époque il était tout ce qui avait de plus normal aux yeux de tous, un comte digne de ce nom... Il dirigeait lui-même l’expédition. Il était décidé à trouver de quoi s’enrichirent, et peut-être même s’établir.

Ainsi après de longues heures à monter un campement, ils décidèrent d’explorer les alentours. Ils s’étaient placés à côté de la montagne. Ce ne fut que le lendemain, qu’ils firent des découvertes intéressantes. Creusant un peu dans la montagne, ils découvrirent de l’or. Puis, au lieu de continuer à creuser, un autre revint au pas de course. Il avait découvert une caverne naturelle ! Hâté par la curiosité engendrée par la découverte, ils se dépêchèrent à se rendre là-bas. On voyait des filons d’or à travers la rocaille qui semblait si finement travailler, par dame nature elle-même. Ils en extraient un peu, pour ramener la merveilleuse découverte à leur bien aimer roi. Ainsi, malgré les légendes du passé du gardien et tout ce qui se rattachent à la peur de l’inconnu, le roi accepta de financer ce futur comté, qui serait dominé par le seul et unique Einherjar Sylveguarde.

Ainsi lentement les boisées se transformèrent en petit village, des gens en quête de nouvelle terre, nouvelle vie décidèrent d’aller s’y installer, se faisant donner des terres en échange de leur loyaux service pour aider à peupler l’endroit. Le comté devint donc un endroit sympathique, ou on pouvait s’établir librement, en tant qu’homme libre. Des années passaient, et ce fut que lors d’une cérémonie entre noble, que notre comte rencontra une femme à la beauté parfaite... Au teint délicatement pâle, et à la sublime silhouette, une femme d’une beauté hors du commun. Il tomba très rapidement sous le charme de celle-ci. Ils se marièrent à l’amiable, et formèrent donc un nouveau couple de noble. En guise de leur union, ils firent construire un château, où ils s’installèrent pour de bon. La femme en question était une des filles d’un grand duc, une duchesse.

Au fil du temps, ni lui, ni sa femme ne semblait prendre de ride, ou quoi que ce soit d’autre relier à la vieillesse. Étrangement, le nouveau duc autrefois si bon et si grandiose, il sortait de moins en moins de son château, puis plus du tout. Avant, un paysan voulait audience avec lui, il n’avait qu’à venir le voir, maintenant il était presque insaisissable. Des gens disent que peu à peu le duc se consumait, mais semblait ne pas mourir, pourtant il semblait très malade. Le teint toujours très pâle, distant, froid. Il commençait à ressembler à sa femme la duchesse. Bientôt on apprit, deux mois après que sa femme avait accouchée. En résumé, la duchesse était vampire, et en acceptant de porter l’enfant de son mari, elle l’a transformée. Le couple vampirique vivait en permanence au château… Jamais ils ne sortaient celons les paysans. Jamais le duc et la duchesse ne sortaient de leur château. Bientôt on entendait des rumeurs sur des enlèvements pendant la nuit, dans le village. Certain intrigué venait s’aventurer dans les terres, d’autres préféraient repartir, et garder le tout pour eux, éloignée de cette terre dites maudite. Les enlèvements de jeunes vierges sans arrêt, les enlèvements d’hommes aussi. Tous plus mystérieuse que les autres…

Leur fils grandissait, les mêmes teintes que ses parents, le même comportement… Sire Einherjar Sylveguarde attendait une seule chose, partir. Mais avant, il devait à tout prit s’assurer que son royaume serait en de bonne main. Ainsi, il finit par passer pour décéder, et son fils prit le trône du duché. Il commença par s’arranger pour peupler ses terres, qui devinrent très rapidement vraiment considéré comme un duché, puis, il mit des règles très strictes, qu’il faisait régner par ses sbires et des contes pour effrayer les gens. Comme vers la fin du moyen âge les gens étaient encore très superstitieux, ce n’était pas très difficile de les convaincre de rester. Mais maintenant reste à savoir, pourquoi s’entêter à vouloir garder son peuple avec autant d’ampleur… C’est ce qu’on découvrit bientôt. Les années avaient passé comme des pages qu’on ne faisait que tourner dans une histoire pour enfant… Les gens adoraient l’endroit, adoraient leur nouveau duc, oui aussi pâle que leur père, mais il dégageait un charisme intriguant et intéressant, ce qui lui donnait une poigne de fer pour bien guider son peuple.

C’est ici maintenant, en 1600 que tout changea. Partout dans le village on attendait avec joie et impatience, les nobles qui allaient venir fouler les terres du duc Van Sylveguarde, il fallait les accueillir avec hospitalité et respect. Même le duc s’était rendue en ville pour accueillir en personne les nobles. On voit au loin des silhouettes, des torches, ils semblent être quarante et trois personnes, trois personnes misent en évidence, des comtes. On pouvait donc reconnaître les nobles et leurs sbires. Les sbires entourent l’attroupement de gens, et le feu de camp, ainsi que le banquet qui était organisé. Les nobles s’avancent, l’un d’eux portes un grand sac. « Salutation à tous. » dit-il simplement en retirant le sac de sur ce qui semblait être une tête couronnée.

« Voici la tête de l'ancien Duc Sylveguarde. Il nous accompagnait, mais il ses sacrifiées pour nous. Ses dernières paroles furent… (Il chuchota quelque chose dans l’oreille du nouveau duc, ses yeux s’agrandissent. Il s’apprête à aller devant son peuple qui avait le visage plein de question, quand les nobles s’avancèrent et s’adressèrent à tous : « Vous avez le choix, voulez-vous servir de gibier, d’esclave ou bien de proie ? »

Les paysans ne comprenaient pas le sens du terme. Puis, ils pensèrent que c’était des envahisseurs lointains qui voulaient s’approprier les terres. En fait non, car le duc elle-même s’avança à son tour et s’exprima à voix haute : « Si vous voulez servir de proie courez, si vous voulez servir de gibier, mes sbires vont vous guidez vers votre enclos, si vous voulez servir d’esclave, retournez chez vous après m’avoir dit chacun votre tour à moi ou mes conseillés ici présent le rang que vous voulez occupez sur mes terres. »

Les paysans en restèrent bouche bée. Plusieurs essayèrent de s’enfuir, se firent détruire sur le coup par les sbires tous armé de griffes relativement imposantes. Plusieurs choisirent d’être gibier, disant qu’ils ne voulaient à jamais servir d’esclave, alors ils se firent escorter dans une grande salle commune au château, là où ils furent nourrit bien traité, mais plusieurs tuer. Les esclaves eux, devaient se débrouiller avec ce qu’ils avaient, dans le village. Des semaines après plusieurs décidaient de se transformer en proie, mais les sbires ne firent qu’une bouchée d’eux. Au final, la plupart décidèrent de se soumettre sans poser de question. Après tout l’esclavage ne changeait pas grand-chose pour eux et leur qualité de vie, ils devaient quand même nourrir le village. Depuis lors, les gens continuent, tentés par la curiosité de s’aventurer dans ce bois, les sbires les accompagnent au village, mais sont rapidement surpris de devoir y rester, en tant qu’esclave, gibier ou proie. Ainsi, des gens du continent continuent de s’y aventurer, mais n’en ressortent jamais. La qualité de vie là-bas, à part les titres particuliers, est une qualité de vie aussi parfaite qu’avant, seulement ils doivent jouer leur rôle.

Lien : http://lescontesdelavallee.kanak.fr/


Dernière édition par Rekka Yamayuri le Sam 21 Juin - 5:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/watch?v=MznEvURRh2Q&NR
Lidiwine Naoei
Directrice [Admin]avatar

Féminin Nombre de messages : 127
Age : 32
Niveau RP : trés bon
Votre esclave/maître : ...
Sexualité (rp) : Bisexuel
Date d'inscription : 13/06/2008

Carte d'Identité
Age: 26 ans et demi
Chambre n°: /
Votre âme soeur: ???

MessageSujet: Re: Les Contes de la Vallée   Ven 20 Juin - 15:42

J'ai pas lu toutes l'histoires car curieuse comme je suis, j'ai voulu voir le design, surtout vu que la bannière est trop belle !!! vive les beau gosses *toussaute*

Je voulais dire que j'adore le design !! il est trop beau !!! je vais retourné à la lecture du contexte ^^ mais je tenais à dire bravo pour ce superbe design !

_________________
... ma fiche ...

Invité tu es mon jouet, alors obéis moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kirei-school.forums-actifs.com/fiches-des-profs-membre-du
Rekka Yamayuri
Leader : Chant
avatar

Féminin Nombre de messages : 118
Age : 31
Niveau RP : 10 à 40 Lignes
Votre esclave/maître : Maître de Shigure
Sexualité (rp) : Bisexuelle
Date d'inscription : 18/06/2008

Carte d'Identité
Age: 17 ans 9 mois
Chambre n°: Cinq
Votre âme soeur: Aucun

MessageSujet: Re: Les Contes de la Vallée   Ven 20 Juin - 22:56

C'est un design que j'ai pris dans les choix du début, J'ai qu'ajouté le titre du forum dedans dans le fond.. Mais sinon, c'est bel et bien mon forum à moi, et j'espère que quelque uns viendront faire un tour, on mord pas, et on manque de filles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/watch?v=MznEvURRh2Q&NR
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Contes de la Vallée   Ven 20 Juin - 23:31

En effet très beau forum .
Mais y'a un truc qui m'étonne .
En manques de filles ? D'habitudes c'est l'inverse . Pas logique .
Revenir en haut Aller en bas
Rekka Yamayuri
Leader : Chant
avatar

Féminin Nombre de messages : 118
Age : 31
Niveau RP : 10 à 40 Lignes
Votre esclave/maître : Maître de Shigure
Sexualité (rp) : Bisexuelle
Date d'inscription : 18/06/2008

Carte d'Identité
Age: 17 ans 9 mois
Chambre n°: Cinq
Votre âme soeur: Aucun

MessageSujet: Re: Les Contes de la Vallée   Ven 20 Juin - 23:56

Eh bien, dans mes amis que j'ai invités, c'est majoritairement des gars,
puis la partie des filles qui sont venue, ont voulu jouer des gars aussi
Donc sa fait que sa manque pas mal de filles dans le fond!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/watch?v=MznEvURRh2Q&NR
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Contes de la Vallée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Contes de la Vallée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un livre de contes
» Snobisme des contes classiques..?
» Retour de Chasse [ PV Nuage de la Vallée ]
» Ca craint de plus en plus dans la vallée du Rhône
» Contes et Légendes de Bretagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kirei School :: ¤] Hors RPG [¤ :: Pub - Partenariat :: Pub-
Sauter vers: